Enfer station

 

Personnes empruntant l’escalier roulant du Forum des Halles à Paris
25 photographies N & B
Persons using the escalator at the Paris Forum des Halles
25 B & W pics

Avec sa série longue intitulée DRAMES URBAINS, Hugo MISEREY explore les mégalopoles occidentales dans leurs lieux d’affluence et de non communication. Les photos, composant l’exposition ESCALATOR qui en est extraite, ont été prises dans un escalier roulant au Forum des Halles à Paris, déclenchement moteur en montant, puis en descendant, l’appareil posé sur la rampe de caoutchouc roulante. L’acte du photographe confié au « hasard conscient » du shoot automatique a remplacé la visée cadrée et subjective du créateur, l’émotion n’en est pas diminuée au contraire à l’instar du malaise qui s’y exprime. Ici, l’image dénie le lieu commun et la manipulation, elle est signifiante et voulue telle : comme Walker EVANS en son temps, Hugo MISEREY nous restitue l’empreinte de nos existences vibrionnaires au cœur de METROPOLIS invivables.

With its long series titled DRAMA CITY, Hugo MISEREY explores western megacities in their places of affluence and non-communication. The photos composing the exhibition ESCALATOR is extracted, have been taken in an escalator at Forum des Halles in Paris motor trigger amount, then down, the equipment on the rolling rubber boom. The act of the photographer told the « conscious accidentally » shoot automatic replaced the framed and subjective referred creator, emotion is not diminished rather like the malaise that is expressed. Here, the image denies the commonplace and handling, it is such a meaningful and desired: as Walker Evans at the time, Hugo MISEREY restores us the footprint of our lives in the heart of vibrionnaires METROPOLIS unlivable.